ACCUEIL DE L ABBE DIDIER POTIER

Ce samedi 16 septembre le doyenné s'est retrouvé pour la messe d'accueil de l'abbé Didier Potier. Arrivant de Fourmies, de la paroisse Ste Claire en Avesnois, il sera désormais au service du doyenné mais habitera Clary.

Pour accueillir l'abbé Didier, des paroissiens de son ancienne paroisse ont fait le déplacement, il y a aussi des représentants de chaque paroisse du doyenné ( Bienheureux Carl, St Denis en Solesmois, St Joseph en Solesmois, Notre Dame de la Fraternité, Ste Maxellende et Ste Anne); Parmi les prêtres et diacres, le Père Bernard tient à tous les présenter : il y a les diacres Michel, Patrick, Jean-Marc, sont excusés Gérard et Libérino, les abbés André, Henri-Claude, sont excusés les abbés Gérard et Jean-Denis. L'abbé Didier est responsable des servants d'autel au niveau diocésain et partage cette mission avec Guillaume Delerue qui est là également et servira la messe.

Un mot de bienvenue donne le ton " vous êtes ici chez vous" . La messe débute, simple, priante, à l'image de celui qui arrive. 

La chorale pour l'occasion est composée de membres de tout le doyenné, les chants choisis étant connus de tous !

Les textes de ce dimanche nous oriente vers le pardon, acte difficile à vivre ou à recevoir, on le sait bien trop à notre époque ! L'abbé Potier nous dit dans son homélie que Jésus souhaite qu'on pardonne 70 fois 7 fois parce qu'on est aimé et lui-même nous pardonne. Rien ne sert de compter pour aller jusqu'à 490, Jésus prend cette image pour nous rappeler que comme son amour et son pardon, notre pardon doit être infini ! Si je suis chrétien, j'essaie de faire ce que Jésus me propose; le pardon de Dieu est incommensurable et il suffit de nous reconnaître pècheurs pour en bénéficier ! Chaque jour quand nous récitons le Notre Père, nous demandons " pardonne-nous comme nous pardonnons aussi "

Dans notre monde, la rancune est facile et s'accumule ( pour un bout de terre, un bonjour non dit, un arbre qui salit la propriété voisine..), souvent ce sont des broutilles qui gâchent notre voisinage. La réconciliation est là pour nous aider à nous débarrasser de cette accumulation de péchés qui pourissent nos vies et alourdissent nos coeurs ! Pardonner c'est une grâce et c'est l'acte de charité le plus beau qu'il nous est donné de faire, il permet aussi de purifier notre âme ! C'est sur ces belles paroles que s'achève l'homélie qui nous promet une année de grâces si nous acceptons le pardon et le donnons en retour !

L'Eucharistie se poursuit, les enfants de l'assemblée sont invités au Notre Père puis envoyés donner la paix. 

 En annonce la proposition de se retrouver pour la session de rentrée du doyenné le mardi 26 septembre est partagée et ouverte à tous, la soirée s'achève avec le pot de l'amitié.

Article publié par Dorothée QUENNESSON • Publié le Dimanche 17 septembre 2023 • 839 visites

keyboard_arrow_up