Un chemin de croix nocturne

A Walincourt-Selvigny

 

Habituellement, comme de nombreux croyants, les enfants du caté sont invités à faire le chemin de croix, après les cours, le vendredi Saint dans l’église du village. Vu le nombre conséquent d’enfants, nous avons pensé le réaliser cette année à 20h00, le soir tombé, en pleine nature. L’itinéraire choisi fut de l’église au calvaire. Il fallait représenter les stations de façon à ce qu’elles soient vues par une soixantaine d’enfants. Aussi nous avons opté pour des vidéosprojecteurs qui nous ont été gentiment prêtés par l’université de Cambrai et le lycée St Luc. Les stations ont ainsi été projetées sur des garages de maisons se situant sur l’itinéraire. Plusieurs points sont intéressants à retenir :
Le premier est la participation d’une centaine d’enfants et d’adultes, avec des parents qui ont vécu avec beaucoup de sérieux ce petit pèlerinage. Ils espèrent que cela se renouvellera.
Le deuxième est la participation de 7 jeunes Walincourtois, ayant fait leur profession de foi il y a moins d’une dizaine d’années, n’allant pas si souvent à la messe le dimanche. En acceptant de donner de leur temps et de prendre la responsabilité d’afficher les stations avec leurs appareils. Ils ont sans s'en rendre compte, évangélisé. 
Le troisième est la participation des habitants qui ont accepté de nous laisser projeter, sur leurs maisons, des images représentant les derniers moments de la passion du Christ.
Mais la plus belle chose, c’est ce que j’ai pu vivre en tant que jeune organisateur de 21 ans : me laisser complètement guider par le Seigneur.
 
Beaucoup de paramètres devaient être réunis, comme la météo, le nombre de vidéoprojecteurs à trouver, l’accord de la mairie et de la sous préfecture, et surtout mobiliser des jeunes.
 
Cette manifestation aurait pu être similaire à un spectacle, notamment avec un éclairage démesuré de bougies et de projecteurs au calvaire, mais ce fut en réalité un grand moment de prière et de recueillement.
 
Sachons sortir de nos églises pour annoncer le Christ crucifié et ressuscité, Alléluia.
 
Robert Langlet
 

Article publié par Cathocambrai • Publié le Mardi 23 avril 2013 • 2322 visites

keyboard_arrow_up