veillée de Noël

Animée par les catéchistes avec la communauté paroissiale

On a rajouté des chaises , des tapis et tout le monde a trouvé une place face à la crèche pour la messe de la nuit de Noël.

En procession avec le Livre de la Parole de Dieu ,l'Enfant Jésus, Marie et Joseph ont pris leur place dans la crèche.la lanterne allumée dans la grotte de la nativité à Bethléem transmise de main en main partout en Europe est déposée à la crèche .Symbole de paix, ceux qui le veulent l'emporteront à la fin de la célébration.

Les enfants ont endossé les costumes des personnages de la Bible (rois, prophètes, bergers et pécheurs), le peuple de Dieu qui cherche son Sauveur et de saints patrons de nos églises qui nous parlent de l'histoire des chrétiens depuis « plus de 2000 ans ».On les reconnaît par un objet symbolique que porte l'enfant : mitre d'évêque, palme du martyre, rouleaux de la torah ou Bible juive, arc en ciel, manteau, pomme d'Eve,bâton du berger...etc...Avec leurs catéchistes,ils ont tout préparé samedi matin et les parents se sont chargés d'habiller l'enfant selon son rôle.

Après la proclamation des textes bibliques, Lili et Gaëtane ont dialogué avec Monsieur le doyen, l'abbé LE MINEZ :

Voici le cortège de tous ceux qui ont attendu ,comme nous, la venue du Messie,

Le bébé emmailloté couché dans la crèche,vous le voyez maintenant ,c'est le Christ qui s'offre pour le salut de l'humanité toute entière

Les paroissiens de Busigny et de Maretz ont apporté leur concours : lecteurs et quêteurs, musiciens pour accompagner les chants de la chorale et de l'assemblée préparation de l'église !

Et nous avons fait EGLISE ce soir là avec toute notre ferveur et dans un grand recueillement avec la présence de jeunes enfants.

Le Père Hervé a fédéré toute la foule, n'hésitant pas à aller lui-même chercher les personnes restées debout au fond de l'église, pour qu'ensemble nous prononcions un commun NOTRE PERE à l'unissons et terminions la Veillée le coeur joyeux.

Florence LALAUX,Chantal MALPAUX 

avec les photos de Stéphanie LEMPEREUR

Article publié par Chantal MALPAUX • Publié Dimanche 30 décembre 2018 • 239 visites

keyboard_arrow_up