Les servants à Amiens

43 jeunes servants et leurs accompagnateurs se sont rendus à Amiens pour une visite de la cathédrale, du musée Jules Verne et du marché de Noël. Leur journée s’est achevée avec la colorisation de la façade de Notre Dame D’Amiens.

Après deux heures de bus, le groupe arrive dans la ville et se scinde. Une partie pour l’extérieur de la cathédrale avec l’abbé Eric et l’autre pour l’intérieur avec Jacques.

L’Intérieur :
Jacques nous fait remarquer qu’elle a été construite en 50 ans, un exploit pour l’époque.
C’est l’évêque Evrard de Fouilloy qui pose la première pierre en 1220. Grâce à la rapidité pour le construire, l’édifice garde une unité de style (gothique).

Une spécificité de la cathédrale : l’ange pleureur. Assis sur le tombeau de Messire Guislain Lucas, l’angelot pleure moins sur la disparition de ce bon prêtre que sur son propre et triste sort !

Il existe également un reliquaire de St Jean Baptiste et sa vie est expliquée, comme celle de St Firmin (premier évêque d’ Amiens) sur des quadrilobes.
Très célèbres les stalles suscitent la curiosité de nos jeunes : le nombre total des sujets représentés dépassent 400, le nombre de figures (hommes, animaux et de monstres) s’élève à plus de 4000 ! On pourrait passer des jours entiers à étudier cet étourdissante réalisation, comme un livre de bois sculpté on aimerait pouvoir le feuilleter à loisir.

L’Extérieur :
Eric nous présente les trois parties de la façade : une réservée à St Firmin, une autre à Jésus et la 3ème à Marie.
De nombreux épisodes bibliques sont facilement reconnaissables tels l’Annonciation, la visitation, la visite des mages à Hérode puis à Jésus, la fuite en Egypte….
Les 12 prophètes accueillent les pèlerins, et les dirigent vers quatre autres Jérémie et Isaïe, Daniel et Ezéchiel qui à leur tour présente Jésus. Ce dernier se tourne vers ses apôtres.
Le tympan détaille le jugement dernier, d’un côté l’enfer de l’autre le paradis.

Après cette visite nous nous retrouvons à l’église St Leu pour célébrer l’Eucharistie avec les abbés Boutrouille, Laurent et Jouvenaux.
Après une photo de groupe, nous regagnons la salle pour le repas.
L’après-midi de nouveau le groupe se sépare, une partie se rend au musée Jules Verne, l’autre aux stalles.

A 16h30, tous se retrouvent pour une découverte du marché de Noël, un des plus beaux de France d’après l’abbé Boutrouille !
Après le pique nique, nos pélerins se réunissent sur le parvis pour la colorisation de la façade de la cathédrale, spectacle magnifique.

Après cette belle journée il est temps pour tous de regagner nos foyers… pour une première au niveau des servants du doyenné du Cateau Cambrésis ce fut une grande réussite.

Merci aux organisateurs et à ceux qui nous ont accueillis dans les différents endroits visités.

Article publié par Dorothée QUENNESSON • Publié le Lundi 26 janvier 2009 • 9196 visites

Cette page provient de la rubrique : N.D. Fraternité en Cambrésis / Actualités

keyboard_arrow_up